Terracanto

Association
Montée Puget Bazile
13016Marseille
France

Présentation

On raconte que le Terracanto vit dans les marais, dans les champs cultivés, les terres reculées,
où les hommes et les femmes ont semé leur sueur ; dans les pâturages où ils ont conduit leurs troupeaux, sur les barricades où ils ont défendu leur liberté. Le Terracanto colporte leurs chants, leurs plaintes et leurs espoirs.
Il se gorge de racines, celle d’un monde oublié qui frémit dans nos veines.
Il raconte l’exile et les saisons, le vent léger, le crépitement des feux, le chuchotement des fleuves, la terre épaisse.
Les voix de Terracanto sont celles qui ont toujours refusé de se taire.

Laïla Sage et Lorenzo Valera forment, depuis quelques années déjà, un duo à formation variable qui se consacre à la contrebande de sons, mélodies et paroles. Ils proposent un voyage attentif et passionné qui se nourrit principalement des chants de la tradition orale italienne. C’est un parcours tissé de chants sociaux et de lutte, des harmonies grinçantes et intenses issues des rituels paysans, sacrés et profanes, des refrains contestataires récoltés au fond des marais et des rizières, un itinéraire inattendu au cœur de ces voix que l’on entend si rarement et qui ont tant à raconter.

En duo ou avec d’autres complices et compagnons de route, au fil des années Terracanto a donné des centaines de spectacles chez l’habitant, dans des salles polyvalentes, des MJC, des théâtres, des bars et dans de nombreux festivals en France et à l’étranger: Europhoniques (Nantes), Les Suds (Arles), Raconte-arts (Algerie), Il richiamo della foresta (Italie), Montagn’arts (Valbonnais), Folkambroeus (Milan), Vents de Vilaine (Port Réan) pour n’en citer que quelques-uns.

Terracanto