Ishtar

12 route de l'échelette
07170 Lussas
France

Tél: 06 38 22 35 36

Site web : http://www.ishtarduo.fr


Présentation

Ishtar, un nom qui évoque irrésistiblement le dépaysement... Il s'agit pourtant d'un duo venu d'Ardèche et qui propose un voyage musical qui va des falaises d'Irlande aux plages de la Grèce, en passant par la Bretagne, la Méditerranée et les Balkans.

Deux jeunes musiciennes revisitent avec leurs cordes et leurs voix les mélodies de l'Europe occidentale. Elles y mêlent des compositions et de l'improvisation dans une atmosphère parfois intimiste, parfois festive.

Maëlle Duchemin, harpiste et chanteuse, et Maëlle Coulange, multi-instrumentiste, ont exploré au gré de leurs errances les traditions musicales anciennes d'une richesse surprenante, dont elles savent rendre les harmonies les plus envoutantes.

Les cordes désorientées du duo Ishtar entraînent le public dans un univers où les voix, la harpe, la mandole, le oud, le cistre et le rabab afghan se répondent pour transmettre les richesses des musiques traditionnelles d'hier et d'aujourd'hui...





________________________________________



Maëlle Duchemin est harpiste et chanteuse. Née à Caen en 1988, elle débute la harpe celtique à l'âge de 8 ans. Après un parcours d'études au Conservatoire Régional de Caen, elle obtient en 2006 un certificat de fin d'études musicales de 3e cycle. Durant ses études, elle pratique aussi le chant au sein du choeur spécialisé du CNR de Caen.

Très tôt, Maëlle se tourne vers la musique de ses racines familiales, la Bretagne. Au-delà de l'exploration de ses origines, elle est touchée par toutes les musiques vivantes qui transmettent une tradition musicale tout en laissant la place à sa propre créativité. A contre-courant de l'enseignement classique dispensé au Conservatoire, elle s'intéresse à la musique irlandaise, au jazz, à la musique sud-américaine...
© Alexandre Dupont
© Alexandre Dupont
En 2004 et 2005, elle participe aux Rencontres Internationales de Harpes Celtiques à Dinan où elle rencontre les artistes Elisa Vellia, Myrdhin, Rudiger Opperman, Gwenaël Kerléo et beaucoup d'autres qui ont contribué à enrichir sa sensibilité musicale. Par la suite, elle participe à plusieurs masterclasses avec Elisa Vellia autour de la musique et des chants grecs.

Après la fin de ses études, elle pratique la harpe et le chant dans diverses formations. Depuis 2013, elle est membre d' Elven, un groupe ardéchois de musique irlandaise aux côtés de Maëlle Coulange. Elles créent ensemble le duo Ishtar en 2015.

________________________________________

© Alexandre Dupont
Maëlle Coulange est une multi-instrumentiste autodidacte, née à Privas en 1985. Elle découvre les instruments à cordes pincées à l'âge de 17 ans, et étudie les musiques traditionnelles de France et d'Irlande auprès de Jean Banwarth à Grenoble en 2006 et 2007.

En septembre 2010, une fois ses études universitaires terminées, elle se voue entièrement à la musique et rencontre Henri Agnel, en Provence, avec qui elle étudie les musiques modales anciennes et orientales, les rythmes et l'improvisation. Elle découvre à cette période le oud oriental et le rabab afghan, ainsi que le cistre médiéval, dont elle travaillera la technique et les sonorités lors des masterclasses proposées durant les hivers 2012 et 2013 par Henri Agnel.
Maëlle a fondé en avril 2006 l'Accord des Muses, un trio familial avec lequel elle a animé pendant 4 ans un certain nombre de balèti en Rhône-Alpes. Puis elle a rejoint Arann, un trio drômois de musique irlandaise, avec qui elle est restée 2 ans. De 2011 à 2014, avec l'Ensemble Ishtar, elle joue un répertoire de musiques d'inspiration médiévale à l'occasion de festivals historiques. Début 2014, elle rejoint ELVEN. À la même période, le conte musical oriental SIRAAB voit le jour à Paris, dans lequel elle joue du rabab afghan, du oud, du saz et de l'esraj indien. En octobre la même année, elle rejoint dans la Drôme le Gillie McPherson Trio.