Événement

Concert de Noël en polyphonies

Le

Eglise
Eglise

15800Raulhac
France

Prix : 10

Buvette : oui

Réservation conseillée


Programme

Concert de polyphonies occitanes à l'église "Lo cant de la tèrra"

Suivi d'une collation à la salle des fêtes

Spectacle proposé en partenariat avec Animation Raulhac et le club des ainés de Raulhac, dans le cadre de la saison culturelle du Carladés, avec l'aiable autorisation de l'abbé Laporte.

LO BARRUT est un groupe nourri très tôt au chant populaire occitan.
4 hommes et 4 femmes qui s’inscrivent aujourd’hui avec joie et fraîcheur dans le mouvement des nouvelles polyphonies languedociennes à travers un répertoire intégralement constitué de compositions originales. Leur musique se nourrit de la poésie occitane, notamment des œuvres de Léon Cordes, Louisa Paulin, ou encore Marcelle Delpastre. Le poème appelle un rythme et une mélodie ; le chant en devient la continuité, et sublime le texte par la musique.Le chant est au cœur du travail de LO BARRUT : ces 8 musiciens y puisent de quoi raconter le texte, le porter dans leurs corps et l'adresser au public.

LO BARRUT est né du plaisir et de l'envie de chanter. Ses membres avaient pour habitude de marmonner, fredonner, chantonner, scander et mâchouiller des airs carnavalesques, des mélodies traditionnelles, des textes en langue d’Oc. C'est naturellement qu'ont émergé l'envie de fonder un groupe centré autour de la polyphonie, puis la volonté de se produire en public : sortir de l'intimité, faire entendre les chants, articuler cette langue devant un public.

Depuis sa première représentation en février 2013, Lo Barrut n'a cessé de se produire dans des contextes divers : festivals de musiques traditionnels, événements liés à l’éducation populaire, rencontres autour de la langue occitane…

Riche de ses expériences, LO BARRUT propose aujourd'hui différents spectacles en acoustique ou sonorisés : 

 
« Chiendent », ce sont des histoires chantées sur scène, voyage où les émotions les plus variées se succèdent et s'entremêlent à la douceur des souvenirs de l'enfance.

« Indigènas », prise de parole radicale ancrée dans l'actualité du monde des humains. Voix et percussions, portant un verbe brut et puissant, racontent sans détour le monde d’aujourd’hui. Ici, l’indigène n’est pas celui qui est né quelque part, mais bien celui qui voit son univers profané et appauvri par l’arrivée des colons venus modeler son monde à leur dessein, celui qui voit l'appauvrissement global du monde depuis son coin de terre à lui. Son chant est parfois cri, son propos toujours absolu, et son intégrité inaltérable.

« Lo cant de la tèrra »,

Le chant de la terre, c’est un retour aux sources de la polyphonie. Après un long voyage dans les eaux turbulentes de la musique amplifiée, nos chanteur-ses aiment à revenir aux origines du chant polyphonique : des voix entremêlées, brutes, suspendues, en acoustique, au plus près des sensations charnelles qui font vibrer les corps et mettent en harmonique les âmes. La chaleur des voix, la présence incarnée et physique du chant acoustique remet le chant au cœur du sacré. L’auditoire n’est plus public, il partage avec les chanteur-ses un moment de grâce qui le relie à son intimité.
On en a dit un jour : « Ils sont toutes les voix des temps d'avant. Leur lutte devient la nôtre. (...) Ils sont nos enfants et nos pères réunis. Ils sont le monde qui n'est pas mort. Ils sont la vie plus grande que la vie. (...)
Ils sont les morts et les vivants qui doivent bien chanter ensemble quelque part (...). Ils sont les hommes oubliés, les cités englouties, les combats perdus, les silences occupés. Ils sont les hommes qui traversent les collines, ils sont ceux que nous devrions accueillir même quand ils ne chantent pas. (...) »
Dans Lo cant de la tèrra, au-delà de la poésie, il y a la vibration, physique, organique. L’air qui met en résonance muqueuses, os, cordes, membranes, peaux de la bête Barrut, et va traverser un à un les corps communiés de l’assistance.
Le spectacle est une traversée dont chacun ressort touché, inspiré et nourri

LO BARRUT sortira d'ici peu son nouvel album et pour nous faire patienter, le groupe propose son nouveau clip : « Lo prètz de la nueit ».