Événement

Festival Les Airs du Temps

Du au

43, Rue Saint-Jacques
Accueil situé au Conservatoire de Musique de Joigny

89300Joigny
France

Prix : Cf Programme

Buvette : oui

Restauration : oui

Réservation conseillée


Programme

MERCREDI 3 JUILLET / JOUR #1

Le conservatoire prend l’air du temps - 14H30-16h30

cour du conservatoire de musique / gratuit

Musique traditionnelle? Musique savante? Finalement on trouve bien plus de points communs que de différences.

Cet après-midi sera l’occasion de partager avec les élèves du conservatoire quelques mélodies et danses de Bourgogne. Élève du conservatoire ou non, instrumentiste ou chanteur, ce moment est ouvert à tous.

 

JEUDI 4 JUILLET / JOUR #2

Apéro chantant - 19h00

cour du conservatoire /gratuit

Les apéros chantants deviennent peu à peu un rendez-vous incontournable de la vie autour de Joigny.

Chaque mois de cette saison 2019, les chanteurs du coin, toujours plus nombreux, se sont retrouvés pour partager des chants « à répondre » dans les cafés. Rien de plus simple: un chanteur se lance, et on répète ce qu’il vient de chanter.

L’important n’est pas de chanter bien ou mal, mais seulement d’oser participer et de profiter de ce bon moment. Idéal pour découvrir cette pratique toute simple et conviviale autour d’un verre.

 

 

VENDREDI 5 JUILLET / JOUR #3

Conférence  par Evelyne Girardon: Julien Tiersot et l’engouement pour la chanson populaire au 19ème siècle « À tout venant, Je chantais, ne vous déplaise. » - 17h

salle Claude Debussy/gratuit

Julien Tiersot fut musicien, arrangeur, compositeur, musicologue, passionné de musique populaire et de musique savante. On dit de lui qu’il fut l’un des précurseurs de l’ethnomusicologie moderne. Né le 5 juillet 1857 à Bourg en Bresse, Julien Tiersot nous a laissé de nombreux et foisonnants travaux.

En Rhône-Alpes, sa publication « Chansons populaires recueillies dans les Alpes Françaises (Savoie et Dauphiné) » parue en 1903, reste une référence capitale et fut l’ouvrage
fondateur de la collecte ethnologique dans les Alpes.
Nous replacerons Julien Tiersot dans le contexte historique de son époque en détaillant ses travaux sur la chanson populaire et en relatant l’histoire de l’engouement de son siècle pour ces
répertoires.

Avec Evelyne Girardon en guide, venez découvrir le travail de cet infatigable chercheur, auteur d’une phrase devenue fameuse: « C’est une manière d’alpinisme assez inédite que celle qui consiste à courir la montagne à la recherche des chansons populaires » 

 

Battle Trad’ - 19h

terrasse du café Le Jean / gratuit

Mais qu’est-ce donc que cette Battle Trad’? Ce sont trois groupes qui ne se succèdent pas mais se confrontent tendrement avec comme seules armes les chansons traditionnelles. Cette année, un duo venu de la capitale, un groupe de l’Auxois et du Morvan, et un sextuor de jeunes chanteurs de Joigny vous feront découvrir ou redécouvrir certains trésors de notre répertoire.

 

SAMEDI 6 JUILLET / JOUR #4

Trio Euphrasie « J’y ai tout’ chanté la chanson! » - 20h

Salle Debussy / 10€-5€ tarif réduit

Trois voix bien timbrées chantent a capella, en polyphonie, poly-rythmie, ou monodie, le répertoire d'Euphrasie Pichon, chanteuse collectée en bas Berry, un répertoire fait d'histoires drôles, tragiques et poétiques.

Elles dansent à la voix ou au son des pieds et des mains, des fragments de bourrées, rondes, et d'autres inventions à partir de pas traditionnels. Les pauses sont emplies du son et des mots d'Euphrasie diffusés sur scène.

Avec Solange Panis, Margaux Pasquet et Elodie Suarez.

Mise en scène de Barbara Boichot

 
 

Bal à la voix ou bal à la « gueule » - 21h30

Collège St-Jacques / 10€-5€ tarif réduit

Les occasions de danser au seul son de la voix sont rares et précieuses. Pourtant c’est une source de joie et de plaisir formidable pour les danseurs comme pour les chanteurs.

Venez et laissez-vous emmener dans la danse par les voix des enfants du conservatoire, des trios Osmonde et La Maraude, du quatuor Voix des Vignes et d’autres invités surprises !

OSMONDE2.jpgVoix des Vignes.jpg
LA MARAUDE.jpg
 

DIMANCHE 7 JUILLET / JOUR #5

« Passant la rivière » par l’Ensemble Choral de Joigny - 17h

Eglise St Jean-Baptiste / 10€-5€ tarif réduit

Là encore, Les Airs du Temps vous proposent de partager un moment rare: quarante chanteurs s’emparent de notre répertoire traditionnel. S’inscrivant totalement dans la tradition en tant qu’elle est avant tout création et re-création, l’Ensemble Choral de Joigny vous chantera des polyphonies inédites autour de monodies pour la plupart collectées par Achille Millien en Bourgogne. 

Mené par Justin Bonnet, ce concert vous propose une traversée intérieure: passages de la porte, de la rivière, ou de la mer, les chansons traditionnelles sont souvent porteuses de sens multiples et profonds qui ne nous laissent jamais tout à fait inchangés.

 
 

Info : à 15h ce dimanche, à l’église St André ou sur la place, vous pourrez venir assister à une restitution du travail en stage/atelier, ou une répétition publique, selon le choix des pédagogues. L’occasion de découvrir trois manières différentes d’aborder le répertoire traditionnel. Car nous pensons que l’attachement à la tradition ne vaut que si l’on continue de se l’approprier et de l’inventer.

Gratuit

 

Les Ateliers/stages 

Comme chaque année, les Airs du Temps vous proposent un choix de stages plus ou moins longs ainsi que des ateliers de découverte de la danse, en amont du bal, et du « tradibox », utilisation du human-beat-box dans les chansons à danser traditionnelles. Nous sommes particulièrement heureux d’accueillir les deux « grandes dames » de la voix et de la tradition orale que sont Evelyne Girardon et Catherine Perrier, ainsi que Marc Clérivet, qui nous permettra d’appréhender le répertoire chanté et dansé de Haute-Bretagne.

 

Stage de chant traditionnel - Catherine PERRIER

Développer "sa" manière - 70€

Vendredi 5 juillet de 13h30 à 16h30
Samedi 6 juillet de 10h à 12h30 et de 14h30 à 16h30
Dimanche 7 juillet de 10h à 13h puis la restitution aura lieu de 15h à 16h30

Catherine Perrier chante depuis l’enfance, mais ses seuls maîtres ont été les nombreux chanteurs de tradition orale qu’elle a rencontrés et enregistrés aux quatre coins de la francophonie.

Connue comme chanteuse depuis les années 70, en concert avec son mari John Wright, elle a toujours perçu sa pratique du chant comme liée à la recherche (ses collectes comportent environ 2000 chansons et instrumentaux, et en 1997-98 elle a été chargée par la Culture du catalogage des chansons françaises conservées à la phonothèque du MNATP), et à la transmission - outre de nombreux stages en régions, elle a enseigné le chant traditionnel aux CFMI des Facultés d’Orsay et de Lille pendant plus de 20 ans.

Son enseignement s’appuie sur les constantes stylistiques observées chez les chanteurs paysans, dont les enregistrements, en référence aux chansons étudiées, sont écoutés et commentés en atelier.

Sur le plan vocal, on s’attachera aux particularités concernant                     

- l’émission vocale : travail des attaques, des notes tenues

- la gestion du soutien respiratoire en vue d'obtenir une dynamique constante

- le timbre : faire sortir les harmoniques aiguës

- les registres, préférablement de poitrine pour les femmes dans les chansons de faible ambitus

Sur le plan de l’interprétation, seront mis en évidence

- le phrasé, généralement celui de la parole: on raconte une histoire

- l'expressivité, retenue mais réelle, avec ses techniques propres dépourvues de théatralisation

- les variations mélodiques ou rythmiques

- l'ornementation, jamais obligatoire ni systématique, conséquence jouissive de la bonne assimilation des éléments que l'on vient de citer.

Ainsi chacun peut développer "sa" manière, tout en respectant les caractères spécifiques du chant de tradition orale francophone, auquel est emprunté le répertoire étudié:

- Chansons à Ecouter : narratives, lyriques, énumératives, pour la plupart issues de collectages, et  dont les textes mêlent étroitement réalisme et imaginaire.

- Chansons à Danser : de Haute-Bretagne (Pilé-menu, En-dro, Hanterdro, Ronds de St Vincent et de Loudéac, Ridées, etc.), de Normandie (Ronde à trois pas de Fécamp), de Vendée (Grand'danse du Marais, Rond de l'île d'Yeu), du Berry (Rond d'Argenton), quelques Bourrées (Bourbonnais, Auvergne), ainsi que des Branles de la Renaissance dont la musique, les paroles et les pas sont proches parents de ceux que nous transmet la tradition orale.

L’atelier ne traite que de la monodie (chant à voix seule), et, se déroulant de façon entièrement orale, ne nécessite aucune connaissance musicale préalable. Il est recommandé d’apporter son matériel d’enregistrement.

Stage de chant traditionnel - Evelyne GIRARDON

Monodies, polyphonies et poly'monodies - 70€

Vendredi 5 juillet de 13h30 à 16h30
Samedi 6 juillet de 10h à 12h30 et de 14h30 à 16h30
Dimanche 7 juillet de 10h à 13h puis la restitution aura lieu de 15h à 16h30

PEGirardon.jpg

Évelyne « Beline » Girardon, chanteuse, arrangeur, porte sur ses larges épaules les chansons de la tradition orale en français, depuis les accords du folk rock des années 80 (La Bamboche), en passant par l’improvisation vocale, la polyphonie a capella (Roulez Fillettes, Trad-Arrgt), et la monodie sur le plus simple des bourdons (Beline en solo). Son parcours est jalonné de multiples créations et l’enregistrement de nombreux CD, dont 2 ont été distingués par l’Académie Charles Cros. «Répertoire» (Double CD – Choc - Monde de la musique) voit un de ses titres choisi pour les épreuves du Bac musique 2009 et 2010. Son dernier opus « La Fontaine troublée » témoigne d’un retour remarqué à la monodie accompagnée.

La polyphonie vocale est la spécialité d’Évelyne Girardon, ses arrangements, transmis oralement, sont plébiscités par nombre d’amateurs, qu’ils soient issus des musiques traditionnelles ou non.
S’appuyant sur ce qui fait une des grandes caractéristiques des musiques traditionnelles, la modalité, cette formation a pour objectif de transmettre un répertoire issu des traditions orales en français dans une forme
monodique et polyphonique, respectant chaque voix, son grain unique, le nôtre et celui des autres, empreintes de chacun.
Monodies, poly’monodies, polyphonies sont au programme puisant dans les collectes anciennes et récentes.
Au-delà du répertoire, sont abordées les caractéristiques musicales, ornementales, vocales spécifiques, les questions relatives à l’harmonisation des chansons de la tradition populaire, une approche de l’histoire de ce champ musical.
Un temps particulier est consacré aux questions de technique vocale et respiratoire, aux questions de timbres, de pose de voix et de phrasé.


« Chanter, c’est sûrement mieux que de ne pas le faire … »
Les chansons de la tradition orale, enracinées, non seulement dans un pays ou une région particulière, mais surtout dans l’existence universelle de chacun , déroulent leurs fonctions dont les évidences nous traversent encore : chansons à bercer, à marcher, à tasser, à piler, à crier, à danser, à travailler, à pleurer, à raconter.
Ces répertoires, portent en eux, en strates secrètes, les existences particulières de celles et ceux qui nous ont précédé, héritages sensibles pour nos vies d’aujourd’hui.


" Les chansons de la tradition orale ne m’ont donné aucun autre choix que celui de les chanter encore et toujours, en me laissant cette sensation intime et particulière, cette certitude têtue, de vivre là une expérience vitale, la mienne. Je les ai découvertes il y a quelque temps déjà, à l’âge de l’enthousiasme et de la détermination joyeuse, je les ai rassemblées, malaxées, partagées, imaginées, patinées. En les passant inlassablement, de bouches à oreilles, l’universalité de leur contenu nourrit l’univers artistique et vocal qui me tient à l’affût de leurs échos dans la voix des autres. " Evelyne Girardon

Stage de chant traditionnel - Marc CLERIVET

Chants à danser et complaintes de Haute-Bretagne - 50€

Samedi 6 juillet de 10h à 12h30 et de 14h30 à 16h30
Dimanche 7 juillet de 10h à 13h puis la restitution aura lieu de 15h à 16h30

Marc Clerivet est un danseur et un chanteur qui s’est spécialisé sur les répertoires de tradition populaire de Haute-Bretagne. Ecologue et agronome de formation, il commence à danser en ceili ou en fest-noz à partir de 1995 à Nantes et Rennes et de fil en aiguille se met au chant à la fin des années 1990. Il se forme auprès de chanteur comme Roland Guillou, John Wright ou Catherine Perrier, ou bien encore en allant collecter assidûment avec Mathieu Guitton. Parallèlement, il écume les occasions de chant et les concours (Bogue d’Or en 2002, lauréat du concours de Monterfil en 2003 , ...). Il se produit aujourd’hui principalement en fest-noz avec Jérémy Kerno (duo J.Kerno – M.Clérivet) mais aussi dans le cadre de conférences spectacles comme CONF{i}DANSE avec Ivan Rajalu ou avec Tristan Jézéquel (Eñvor ar c’han)

Pédagogue reconnu, Marc enseigne au sein des départements de musique traditionnelle des Conservatoires de Brest et de Rennes, ainsi qu’au Pont Supérieur (Pôle d’Enseignement Supérieur Spectacle Vivant Bretagne-Pays de Loire), structure dans laquelle il coordonne les cursus DNSPM-Licence et Master. Il intervient également ponctuellement dans le cadre de la formation au DE de musique.

Marc CLERIVET est également un chercheur. Il a soutenu une thèse portant sur la danse de tradition populaire en Haute-Bretagne co-publiée par Dastum et les Presses Universitaires de Rennes et participe à des colloques et conférences.

Le stage proposé portera sur le répertoire de chanson francophone collecté en Haute-Bretagne, dans toute sa diversité, avec une mise en avant des répertoires à danser en contexte. Chant dans la ronde, menée du chant à répondre seront particulièrement travaillées. Les complaintes ou grandes chansons narratives ne seront cependant pas laissées de côté... Elles seront le prétexte notamment à travailler quelques traits stylistiques du chant du pays Gallo.

Atelier découverte - TradiBox - La Maraude - 8€

Samedi 6 juillet
Possibilité de s'inscrire à la session 1 de 15h à 16h30 ou à la session 2 de 17h à 18h30 (pour les personnes qui seraient en stage de 15h à 16h30).
 

Un Festival de chants traditionnels est un terrain d'expériences vocales uniques à partager. Grâce à la venue de Florent Guillot et Xavier Fourniols, nous vous invitons à essayer le beatbox, à la sauce traditionnelle. Le chant trad' étant un objet fondamentalement rythmique, le mélange de ces deux pratiques sera à n'en pas douter riche en apprentissage et en découverte. Imaginez une bourrée rythmée par vos propres percussions vocales... Certainement l'atelier le plus créatif auquel vous n'aviez jamais participé!!

Atelier découverte - Danse du Morvan - Osmonde - 8€

Samedi 6 juillet
Possibilité de s'inscrire à la session 1 de 15h à 16h30 ou à la session 2 de 17h à 18h30 (pour les personnes qui seraient en stage de 15h à 16h30).
 

Un Festival de chants traditionnels, et bien ce n'est pas que du chant! Et oui...

Si aux sons des voix chantant à l'unisson, venait l'envie de faire un pas, puis deux. Puis partir dans une joyeuse farandolle ou une fervante bourrée? Perspective plus que plausible, surtout en prévision du bal de samedi soir... C'est pour parer à cette éventualité qu'Osmonde animera un atelier découverte autour des danses traditionnelles du Morvan, avec pour ambition de faire de vous les meilleurs compagnons de danse jamais vus dans le jovinien! Venez faire chauffer vos souliers, on vous attend de pointes fermes!

OSMONDE2.jpg

Festival_Les_Airs_du_Temps
Groupes
  • Catherine Perrier
  • Ensemble Choral de Joigny
  • Evelyne Girardon
  • La Maraude
  • Marc Clérivet
  • Osmonde
  • Trio Euphrasie
  • Voix de Vignes
Événement
  • Bal trad / Bal folk
  • Stage de danse
  • Stage de musique / chant
  • Festival de danse
  • Festival de musique
  • Concert