Événement

Pagani le film

Le

6, Rue Fernand Pauriol
Institut Cultural Italien de Marseille

13005 Marseille
France

Prix : gratuit


Programme


A SUIVRE SOIRÉE PAGANI à l'Ostau dau País Marselhés
18 rue de l'Olivier, 13005 Marseille: Concert-Dîner-Danse-

 

MARDI 17 OCTOBRE

PROJECTION FILM

“PAGANI“

de Elisa Flaminia Inno dans le cadre du Festival FILMS FEMMES MEDITERRANEE

à la présence de la réalisatrice, du musicien Vincenzo Romano, de la danseuse et anthropologue Serena Tallarico, Teresa Borrello et les élèves des ateliers Italie Danses Cultures de Marseille.

"PAGANI" (PAIENNE) 54 MIN, ITA - SUB FRA - un documentaire de Elisa Flaminia Inno, produit par Parallelo41Produzioni avec Quindici06, Pragma and Arci Movie, Productrice - Antonella Di Nocera et Elisa Flaminia Inno

BANDE ANNOUNCE: https://vimeo.com/204355412

Apres la projection Performance de musique trad italien avec Vincenzo Romano - voie et tamburin, (trad. de Pagani - agro-nocerino-sarnese)

a la danse - Serena Tallarico, Teresa Borrello et les élèves des ateliers Italie Danses Cultures de Marseille.

A SUIVRE
SOIREE PAGANI Ostau dau País Marselhés
18 rue de l'Olivier, 13005 Marseille

h21.30 #ITALIE - #MUSIQUE ET #DANSES trad italien avec Vincenzo Romano et Elisa Flaminia Inno
Après la projection, PAGANI et son publique, déménagent à l' OSTAU pour continuer une belle soirée, riche en couleurs et musiques.
Sur place, vous trouverez un bon petit plat concocté par l'Ostau à un prix d'ami.

Adresse : 18 rue de l'Olivier, 13005 Marseille

Horaire : à partir de 20h30.

21 heures, projection des images inédites film Pagani avec la réalisatrice Elisa Inno,

concert de musique traditionnelles de la région de Naples- voix et tambours sur le cadre - avec Vincenzo Romano, musiques de l'album "Mammeddio".

Interventions de danse de Serena Tallarico et les élèves d'Italie Danses Cultures

SYNOPSIS:"À Pagani, au pied du Vésuve, les célébrations de Notre-Dame-des-Poules restent empreintes d’une religiosité préchrétienne qui anime encore organisateurs et habitants. Le film s’ouvre sur la confession mystérieuse mais touchante de Fonzino : « Avant de mourir, mon cousin Franco m’a donné les clés… Il m’a dit que je devais continuer ça… Sinon… » Ainsi inscrite dans une dynamique de transmission affective, la fête traditionnelle est d’emblée plus intéressante qu’un pur folklore. Mais la tradition a en soi plusieurs traits fascinants, dont le rôle capital qu’y jouent les femminielli, hommes habillés en femme, êtres supérieurs qui font le trait d’union entre les sexes mais aussi entre naissance et mort. On voit ainsi Biagino, femminiello qui chante merveilleusement, rejouer avec ses compagnes l’accouchement d’Anne, durant lequel un « poupon noir au pénis géant » est soudain brandi comme pour un exorcisme. Le film suit chronologiquement les étapes de la fête qui commence sept jours après Pâques et culmine, trente jours après l’érection d’un autel à la madone (le tosello), par une procession avec sa statue. Par la suite, le soin que les protagonistes mettent à confectionner les accessoires et à entretenir lieux et animaux montre surtout combien cette symbolique compliquée et ancienne imprègne leur quotidien, entre vigueur cathartique et sentiment d’avoir sa place, sa fonction indispensable dans la communauté. (Charlotte Garson)"

 

Groupes
  • Elisa Flaminia Inno, Vincenzo Romano, Serena Tallarico, Teresa B
  • serena tallarico
Événement
  • Autre