Événement

Le catharisme en pays d'Oc du XIIe au XIVe par Pilar Jimenez

Le

5, Village
82220Vazerac
France

Prix : au chapeau


Programme

Conférence à Vazerac, 18 mars 2016

 

CATHARES EN PAYS D’OC (XIIe-XIVe s.)

Pilar Jiménez Sanchez[1]

                     

Résumé

Le catharisme, nom sous lequel est généralement connue cette dissidence chrétienne, apparaît dans différents espaces de l’Occident médiéval au XIIe siècle. Ses adeptes, appelés différemment selon les régions, ils sont qualifiés d’‘Ariens’ puis d’‘Albigeois’ dans les territoires du Languedoc, eux-mêmes s'appelant simplement « bons hommes/bonnes femmes ». Dissidence médiévale, elle est surtout connue à travers l’image déformée que ses détracteurs catholiques nous ont léguée, présentant ces « hérétiques » comme les adeptes d’une secte dualiste importée en Occident par le biais des bogomiles orientaux. Cette image dominant encore les Histoires du catharisme est aujourd’hui remise en cause par de nouvelles recherches sur les origines du catharisme.

Particulièrement bien implantés en Pays d’Oc, et plus précisément dans les domaines princiers du comte de Toulouse, des vicomtes d’Albi-Carcassonne-Béziers-Agde et du comte de Foix, les « bons hommes » sont d’abord repérés et dénoncés dans l’Albigeois et le Toulousain. L’accueil favorable que les élites castrales et urbaines de ces territoires prêtent aux dissidents aura des conséquences tragiques. Croisade (1209-1229) et Inquisition, dont le Tribunal est créé en 1233, parviennent à démanteler les réseaux de solidarités qui avaient permis le développement de la dissidence le siècle précédent, puis, à terme, à faire définitivement disparaitre tous ses adeptes.

 

[1] Enseignante, chercheur associé au Laboratoire CNRS-UMR 5136 FRAMESPA (France Méridionale et Espagne), Université Jean Jaurès de Toulouse. Présidente du Collectif International de Recherche sur le Catharisme et les Dissidences (CIRCAED).

Le_catharisme_en_pays_d_Oc_du_XIIe_au_XIVe_par_Pilar_Jimenez
Événement
  • Autre